Horaires d’ouverture

Nouveauté à compter du lundi 1er septembre 2008.
Le centre de documentation de l’ISTIA sera désormais ouvert sans interruption de 8h30 à 18h30, du lundi au vendredi, afin de permettre aux étudiants et aux enseignants-chercheurs de se rendre au centre de documentation notamment entre 12h et 14h.

Publicités

Nouveautés Techniques de l’Ingénieur

2 nouveaux articles dans les volumes Fonctions et composants mécaniques

Calcul des assemblages vissés. Assemblages soumis à une charge excentrée. Partie 1
par Jean GUILLOT

Dans cet article et dans le suivant, nous présentons les deux principaux modèles analytiques qui peuvent être utilisés pour le calcul des assemblages réels comportant un seul élément de fixation (vis ou boulon). Dans le présent article, nous exposons la modélisation proposée par les recommandations VDI 2230. C’est le modèle le plus ancien et sans doute encore le plus employé. Nous verrons qu’il doit être utilisé avec précaution et réservé au dimensionnement statique d’assemblages dont les déformations de flexion restent très faibles sous le chargement imposé. Dans l’article BM 5 563v2, nous présentons la modélisation dite « poutre fléchie » bien adaptée aux assemblages de pièces pour lesquelles les déformations de flexion ne peuvent être négligées : c’est-à-dire celles dont l’épaisseur est faible par rapport aux autres dimensions et notamment par rapport à l’excentration du chargement.
Plus d’infos…
BM5562 / vol. BD4 / 12 pages

Approche probabiliste du dimensionnement. Modélisation de l’incertain et méthodes d’approximation
par Maurice LEMAIRE

L’article [BM 5 003] – Modélisation de l’incertain et méthode de Monte-Carlo a permis de motiver puis d’initier à l’approche probabiliste de la conception dans l’incertain. Il a donné les principes de la modélisation stochastique des variables de conception puis présenté la méthode de Monte-Carlo. Les développements y sont illustrés par un exemple conducteur. Cet article en constitue le prolongement, introduisant successivement la méthode résistance – contrainte, puis les méthodes d’approximation et de couplage mécano-fiabiliste et enfin les produits de l’analyse : c’est-à-dire les quantités d’intérêt mises à disposition du concepteur pour aider ses décisions. Enfin, il ouvre sur des perspectives. Le même exemple conducteur est repris. Il est donc indispensable de procéder tout d’abord à la lecture de l’article [BM 5 003]. Plus d’infos…
BM5004 / vol. BD1 / 14 pages