Techniques de l’ingénieur

logo J’ai effectué, la semaine dernière, une présentation des Techniques de l’Ingénieur au SCD de l’Université d’Angers.
Après avoir bénéficié ces dernières années aux seuls étudiants de l’ISTIA, un accord avec Couperin, et une volonté commune de mutualiser les ressources documentaires au sein de l’université, ont enfin permis d’étendre les accès des TI à l’ensemble de l’université.
Cette petite formation a été l’occasion pour moi de passer doucement la main sur le centre de documentation de l’ISTIA et d’insister sur la nécessité d’utiliser cette base documentaire, quasi unique en information technologique. Quelle bataille en son temps pour justifier l’abonnement ! 🙂
Merci à NK qui m’a ainsi permis d’inaugurer les sessions 2008/2009 de formation continue du SCD d’Angers.
J’ai déposé la présentation sur slideshare, que l’on retrouvera ci-dessous.

PS : je me suis largement inspiré du manuel d’utilisation proposé par la Bibliothèque Communautaire et Interuniversitaire de Clermont-Ferrand, accessible ici.

Publicités

Passe ton C2i d’abord

Hier après-midi, épreuve du C2i (niveau 1). Le C2I (certificat Informatique et Internet) se déroule en 2 temps :

  • un QCM de 50 questions qui balayent les NTIC de façon très large avec des questions du genre qu’est-ce qu’un CD-R ou encore identifier une URL valable. Quelques pièges, mais dans l’ensemble pas trop difficile
  • un cas pratique mettant en oeuvre l’utilisation de Word, Excel et Powerpoint. Principales difficultés : la gestion du temps, ne pas paniquer quand celui-ci s’égrène et une lecture attentive des attendus afin de ne pas perdre en route des éléments.

Pourquoi s’infliger cet examen ?

  • quand on fait beaucoup de formations aux étudiants qui tournent autour de la maîtrise de l’information, il me semblait important d’essayer d’être au niveau : c’est pas gagné 🙂
  • se mettre à niveau sur des logiciels qu’on croît maîtriser et dont on découvre toujours des nouvelles fonctionnalités

L’expérience est intéressante et devrait être obligatoire pour tous les personnels de l’enseignement supérieur. Résultat autour du 8 juillet.
En attendant, j’ai découvert qu’il existait un C2I de niveau 2 Spécial Métiers de l’Ingénieur, dont le volet B3 (recherche, gestion, diffusion) affiche :

1. Rechercher, évaluer et valider l’information contenue dans les bases de données scientifiques et techniques.
2. Gérer l’information, l’organiser, la diffuser afin de pouvoir la rendre exploitable dans un contexte d’entreprise.
3. Maîtriser les principes de référencement interne et externe.
4. Certifier, signer et crypter des documents, des ressources et des informations.

J’aime beaucoup le point 1, alors que j’entends souvent notamment ici que cela ne sert à rien, ce dont j’arrive parfois même à me persuader 🙂

L’ensemble du référentiel est accessible ici et couvre entre autres la déontologie, l’interopérabilité, la sécurité de l’information, l’ingénierie collaborative…

Parmi les établissements expérimentateurs, on retrouve l’INSA de Rouen, l’ENSAM, l’Université du Maine (ENSIM), l’Université de Bretagne Sud, l’ISARA de Lyon (FESIA)…
La question que je me pose est de savoir si les professionnels de l’info-doc (au sens large : BU, centre de doc…) de ces établissements interviennent dans la préparation de ce C2I et si oui de quelles façons ?
Si vous avez des éléments, n’hésitez pas à le signaler en commentaires.